Rater son mariage

Comment être sûr de rater son mariage ?

Evenements

S’il n’est pas toujours évident de réussir son mariage, il faut tout de même savoir que certaines attitudes et convictions l’entraînent inévitablement vers l’échec. Parmi ces convictions, penser que ce type d’union est la clé du bonheur immédiat et continu est une erreur. Croire qu’il n’est pas possible de réussir son mariage est également une manière de faire en sorte de le rater. La vengeance et le reproche sont aussi deux attitudes visant à faire rater votre mariage.

Prendre la fiction pour la réalité

Les femmes et hommes mariés témoigneront avec des preuves à l’appui que se marier n’est pas une solution pour vivre heureux immédiatement et continuellement. Néanmoins, si cette conviction est ancrée dans les esprits de quelques célibataires, cela est probablement dû à la culture contemporaine ainsi qu’au culte du bonheur dans l’idéal hollywoodien. Ainsi, les personnes les moins romantiques finissent par y croire et à chercher leur moitié afin d’oublier toutes les épreuves et difficultés de la vie.

Pourtant, dans la réalité, trouver l’amour ne signifie pas vivre une histoire d’amour romantique qui nous transportera sans embûche tout le long de notre vie. Ainsi, croire qu’une seule personne est responsable de notre bonheur permanent sur terre est voué à l’échec.

Croire qu’un mariage réussi est impossible

Certains célibataires préfèrent continuer à mener une vie sans engagement en pensant qu’il n’existe pas de mariage réussi. D’autres qui se décident à sauter le pas continuent à alimenter cette conviction et font de leur union un échec. De nombreux hommes et femmes se posent en effet plusieurs questions avant de s’engager dans une union légitime. Quelques parents ont tendance à rendre cette épreuve difficile, ce qui décourage leurs enfants plus tard.

Il faut également savoir que pendant de nombreuses générations, l’institution du mariage était liée à diverses considérations rendant ainsi cette union légitime malheureuse. En effet, certaines personnes devaient se marier dans leur clan, leur tribu. Par ailleurs, quelques parents devaient marier leurs enfants pour augmenter les chances de réussite sociale de ces derniers ou pour sceller une paix.

Recourir à la vengeance

Face à un mauvais comportement ou à un manque de respect envers l’autre, le conjoint peut décider de jouer la carte de la vengeance. Ce dernier peut utiliser des mots qui blessent ou passer la majorité de son temps à l’extérieur du domicile jusqu’à ce que son époux s’excuse.

Le mari ou la femme peut aussi ne plus faire d’effort pour se faire beau ou belle ou encore priver son conjoint de relations intimes. L’absence d’échanges, la privation de repas préféré, les longues sorties chez la famille ou entre amis sont également d’autres exemples de vengeance.

Faire des reproches à son époux/épouse

Lorsque vous constatez ou essayez d’entrevoir un changement de comportement de votre conjoint à votre égard, cela peut blesser ce dernier. Il en est de même si le reproche est évoqué par comparaison avec l’attitude ou le comportement d’une tierce personne. À force de rechercher les petits défauts développés et conservés au fil des années par votre époux/épouse et de les lui reprocher, vous avez des chances de mettre un terme à votre mariage.

Si ces défauts sont souvent cités avant de dormir ou dans les moments d’intimité, cela accentuerait le reproche et découragerait votre conjoint. Ce dernier comprendra par la suite que vous n’êtes pas disposé à accepter ses défauts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *