État des lieux : 5 conseils pour ne pas se faire avoir

Au quotidien

Pour tout nouveau locataire ou pour les locataires sortants, l’état des lieux est une étape à réaliser avant de quitter ou entrer dans la nouvelle maison ou l’appart en location. Il faudra être très vigilant pour le locataire ou le propriétaire, car une petite omission peut valoir très cher pour les deux partis. À travers cet article, nous allons vous donner des astuces pour réaliser l’état des lieux de votre bien ou de votre future habitation.

Établir l’état des lieux dans les règles

Pour éviter de réparer les dégradations et les usures, assurer l’établissement de l’état des lieux est obligatoire et devrait faire l’objet d’une fine investigation. Cette procédure doit se faire dans de meilleures conditions c’est-à-dire durant la journée quand l’éclairage est optimal afin de mieux caractériser tous les moindres détails importants de l’habitation. Munissez-vous également d’une lampe torche pour vous aider à éclaircir les recoins sombres de la maison. Voici donc les 5 astuces clés que vous devriez appliquer.

  1. Ne zappez aucune pièce, ne négligez pas les détails

Il vous faut des preuves, et procéder à l’état des lieux ne doit pas se faire à la hâte ! Notez la moindre particularité, les fissures, les rayures, les casses, bref, tout doit être pris en compte. Prenez votre temps pour inspecter chaque pièce, vous pouvez même passer et repasser plusieurs fois dans une pièce si vous ne vous sentez pas satisfait. Prenez des photos, elles peuvent servir en cas de litige.

Voici un modèle d’état des lieux 

  1. Vérifier les écoulements d’eau

Toute la salle d’eau doit être inspectée, notamment la chasse d’eau, l’évier, la douche… tout problème doit être noté, ainsi que les murs et les joints puis les fissures et les moisissures qui sont signe d’humidité.

  1. Les appareils électriques

Si l’appartement est loué meublé, vérifiez les radiateurs, le frigidaire, la machine à laver, testez le chauffe-eau, etc. Pour éviter les mauvaises surprises, vérifiez également les ampoules dans chaque pièce si ces dernières sont présentes et en état de fonctionnement.

  1. Relève des compteurs, une étape importante

Une étape cruciale que vous devez accomplir lors de l’état des lieux, qui vous évitera de payer les consommations de l’ancien occupant : relevez les compteurs de gaz, d’électricité et d’eau. En général, les démarches lors d’un déménagement sont presque toutes semblables pour EDF et les autres fournisseurs d’énergie.

  1. Modifier l’état des lieux

La loi Alur attribue un délai de 10 jours au locataire afin que ce dernier puisse demander quelques rectifications sur l’état des lieux, et prenant effet après la signature du document par les deux parties. Pour la partie système de chauffage, la date accordée est d’un mois. Chaque demande doit être envoyée sous lettre recommandée, avec accusé de réception au propriétaire. A noté qu’il y a un état des lieux même lorsque vous investissez dans un bien immobilier. Sources : https://www.altus-immobilier.fr/

Pour résumer, faire l’état des lieux avant d’intégrer votre nouveau logement est primordial afin d’éviter de payer cher sur les travaux à faire. Pour les propriétaires, engager une agence de ménage à domicile est un meilleur moyen afin de rendre présentables les lieux, et séduire les futurs locataires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *