Erreurs en cuisine

Les 5 erreurs fondamentales à ne pas faire en cuisine

Cuisine

Pour bien manger, et surtout manger sainement, sélectionner de bons produits sains ne suffit pas. La préparation est aussi une étape à bien soigner, allant du lavage jusqu’à la cuisson. Or nous avons tous des habitudes assez néfastes dans nos cuisines qui mériteraient une prise de conscience. A découvrir alors les cinq erreurs fondamentales à ne pas faire en cuisine.

Consommation sans lavage

Parfois, en achetant au supermarché on oublie de laver les fruits et les légumes qui semblent déjà propres. Pourtant ces produits peuvent avoir encore des bactéries ou du pesticide traîner dessus. Le lavage fait soigneusement élimine ces risques toxiques pour votre consommation.

Cependant, le trop de lavage ou le trempage à l’eau chaude pourrait provoquer la perte d’une partie des valeurs nutritives. Encore, il ne faut pas oublier de faire attention à la propreté des ustensiles utilisés.

Cuisson à température élevée

Une cuisson des aliments fait convenablement permet de garder la bonne saveur du repas, mais assure aussi la bonne santé des consommateurs. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, une cuisson rapide et à température élevée produirait l’acrylamide, une molécule cancérigène qui ne s’élimine que difficilement de l’organisme. Cette précaution implique donc la réduction de l’utilisation des fours, de la poêle, de la consommation de barbecue, etc.

Il est plus conseillé alors de cuire à basse température. De plus, cela permet de mieux conserver les propriétés nutritives ainsi que la saveur des aliments. Adoptez la cuisson à la vapeur qui est une bonne technique pour cuire les légumes et beaucoup d’aliments.

Quantité importante de sel

Il est désormais connu communément, la consommation importante de sodium augmente les risques d’accidents cardio-vasculaires. Pourtant les études menées par l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire de l’Alimentation révèlent que nous consommons en moyenne quatre fois plus de sel que le nécessaire à l’organisme. Or, la consommation normale serait de 10 g/j pour une personne.

Encore, il est à éviter de rajouter du sel après la cuisson des repas. L’ajout de sel à l’état brut sur un plat déjà cuit est nocif.

Cuisine à base de beurre

La cuisine à base de beurre est aujourd’hui très répandue et très présent au quotidien. Pourtant les graisses trop cuites deviennent indigestes et toxiques pour l’organisme. Et le trop d’acides gras saturés dans les beurres de mauvaise qualité augmente les dégâts. Le mieux étant d’utiliser de la margarine qui est d’origine végétale, avec une cuisson à basse température lorsqu’on cuisine.

Utilisation fréquente du même torchon.

Certains d’entre nous ont l’habitude d’utiliser le même torchon pendant des semaines pour sécher la vaisselle. Alors que ce torchon grouille d’une multitude de bactéries allant directement dans les intestins après l’utilisation sur l’assiette. Il faut faire attention à se défaire de cette habitude, et laver le torchon après chaque utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *