Maltraitance des employés

Les entreprises qui maltraitent leurs employés

Emploi

Qu’importe sa forme, la maltraitance dans une entreprise est toujours un délit et est passible d’une pénalité ou fera l’objet d’un procès. Certains dirigeants ont des comportements abusifs, violents voire dangereux vis-à-vis de leurs employés, des mots déplacés, des gestes brutaux ou des intentions indécentes sont tous considérés de maltraitance. Des faits fréquents dans certains pays, y compris le nôtre, et qui doivent être dénoncés.

Les entreprises, la maltraitance des employés sous toutes les formes

Quand on rejoint une boîte, l’ambiance qui y règne « boosterait » la motivation et permet d’exceller dans ses tâches. Seulement, dans certaines, des dirigeants se conduisent comme des tyrans et utilisent leur autorité dans le mauvais sens. Ces violences peuvent être verbales ou physiques, mais qui restent souvent latentes sans que les employés les dénoncent.

Les divers harcèlements font également partie des « mauvaises pratiques » que certains chefs et supérieurs exercent sur les salariés. Le harcèlement moral, dont une personne particulière est souvent victime, est exercé pour l' »offenser », souvent latent sans que les autres salariés en soient témoins.

Il y a également la « maltraitance managériale » que certains cadres exercent régulièrement sur presque les salariés, mais dont les formes sont différentes. Très fréquente, la solidarité des employés arrive, en général, à y faire face.

Des cas qui « accusent »

Certes, des cas sont enregistrés dans plusieurs entreprises, et plusieurs causes en sont citées, mais il y a également des contextes qui sont injustement dénoncés. Une accusation injuste que certains observateurs et analystes plaident, puisque le court-termisme des actionnaires est injustement montré du doigt.

Mais il existe aussi des témoignages qui attestent l’existence de maltraitance dans les sociétés. Un exemple concret racontant les expériences malheureuses qu’un employé a subies avec des patrons peu scrupuleux, pendant lesquelles s’entremêlent des conditions de vie lamentables, des horaires de travail inappropriés et autres formes de maltraitance.

Comment y remédier ?

Toutes les entreprises doivent offrir impérativement un endroit sain et des conditions de travail répondant aux normes légales. Les basiques comme le nettoyage des bureaux sont des droits fondamentaux des employés, et doivent être incluses dans les principes légaux d’un univers de travail. Quand des cas de maltraitance se présentent, les victimes peuvent avoir recours à quelques possibilités.

Ainsi, ils peuvent demander une confrontation à ce supérieur, mais dont la réponse reste toutefois aléatoire. Les victimes peuvent aussi solliciter un autre dirigeant de la même place hiérarchique que le responsable, voire au directeur, pour plaider leur cause et mettre un terme à de telles injustices. Le DRH (Directeur des ressources humaines) doit également être avisé sur de tels faits, car faire régner une atmosphère saine est de son ressort, et l’est encore plus quand il s’agit des rapports entres supérieur(s) et employés.

Une pétition est aussi une forme de « dénonciation » quand il s’agit de maltraitance. Les délégués du personnel sont là pour, non seulement défendre l’intérêt des employés, mais également pour apporter leur soutien face à des abus pareils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *